Le #Pilates au service des entreprises

Comme j’ai l’habitude de le dire et de l’écrire, le Pilates est une discipline qui permet aux pratiquants de retrouver ou de renforcer le contrôle de leur corps.
Parmi mes élèves se trouvent des sportifs souhaitant améliorer leurs performances, mais aussi des personnes qui cherchent à rester en forme ou à réduire les impacts négatifs de leurs activités professionnelles : station débout prolongée, gestes répétitifs, travail posté ou sédentarité informatique excessive.

Par définition, mes élèves ont été sensibilisés à ces problématiques, qu’il s’agisse d’auto-diagnostic, d’une recommandation médicale ou d’un conseil amical.

Spine Stretch Forward en entreprise

Spine Stretch Forward en entreprise

En tant qu’« accidentée de la vie » dont la mobilité bipède n’est aujourd’hui due qu’à l’efficacité de la méthode Romana’s Pilates, je regrette souvent de ne pouvoir en faire connaître les bénéfices à un plus grand nombre de personnes.

C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que j’ai récemment accueilli la demande d’une de mes élèves, cadre dans une entreprise, de venir animer sur son lieu de travail des séances de Pilates ouvertes à tous les salariés. La société en question compte une trentaine de collaborateurs confrontés aux vicissitudes de la vie moderne dans une grande ville comme Lyon : longue journée devant un écran, trajets en voiture ou en transport en commun, utilisation intensive des téléphones, pauses parfois très courtes, etc.

Des exercices adaptés pour chacun

Comme dans toute « start-up » qui se respecte, les locaux comprennent une assez grande salle dédiée aux repas et à la détente. Il m’a ainsi été possible de caser une douzaine de tapis pour organiser un mat dans des conditions agréables. La population des collaborateurs étant assez diverse, du développeur assez enveloppé à la responsable administrative très soucieuse de son corps, il m’a fallu choisir et adapter certains des exercices typiques du Pilates afin de les rendre accessibles à chacun.

Alors évidemment, le cours n’a pas été le même pour tout le monde. Si certains ont suivi un cours de mat presque « standard », pour d’autres il s’agissait manifestement d’une reprise de contact avec leur corps. Il m’a cependant semblé que tous y avait pris un certain plaisir. Fait remarquable : certains ont découvert qu’ils étaient plus souples qu’ils ne le pensaient. Chez d’autres, des gènes jusqu’alors non décelées se sont fait sentir. Tous ont cependant été ainsi sensibilisés à l’importance d’une activité physique régulière.

En short et chaussettes, personne n’a l’air d’un dirigeant d’entreprise

One Leg Circle : une façon sympa de lever la jambe avec ses collègue

One Leg Circle : une façon sympa de lever la jambe avec ses collègues

Dans ce cadre, nouveau pour moi et habituel pour mes élèves d’un jour, les participants ont pu également bénéficier d’un des avantages de la pratique du Pilates en groupe :  une très agréable connivence entre les élèves. Ils n’ont pas hésité à se chambrer, à s’encourager et à rire ensembles de leurs prouesses (ou de leurs échecs !). Et comme les participants partageaient des postes et des rythmes de travail, j’ai pu terminer sur un focus sur la bonne position à adopter devant un bureau et les mouvements possibles pour se détendre et éviter de finir sa journée raide et endolori.

Si j’espère évidemment avoir contribué à faire connaître le Pilates et ses bienfaits, je ne m’illusionne pas sur le nombre d’élèves qui pourraient être tentés de prendre des cours plus régulièrement. Par contre, il me semble certain que suer avec son supérieur en short qui ne s’en sort pas beaucoup mieux que les autres contribue à simplifier les échanges et à dédramatiser les relations hiérarchiques. Je ne vais pas prétendre ici qu’une séance de Pilates est la meilleure façon de motiver et de mobiliser ses troupes, mais j’ai tout de même eu la sensation que les équipes en sont ressorties plus soudées et, probablement, plus efficaces.

Depuis cette première expérience, j’ai été amenée à animer d’autres séances, pour des publics tellement différents qu’ils méritent un article qui leur sera prochainement intégralement consacré.

Vous avez aimé? Partagez notre article!
Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Donnez votre avis