Pilates et magis

Durant un cours de Pilates votre professeur cherche, étape par étape, à améliorer la compréhension et le contrôle que vous avez de votre corps.

A l’occasion d’un cours, un de mes élèves a rapproché cette quête continuelle d’une doctrine jésuite résumée par le terme magis.

Cet adverbe qui nous vient du latin veut dire « plus » et incarne à la perfection l’aspiration qui anime ceux qui en ont fait leur credo.
Dans le cadre du Pilates, et sans plus aucune connotation religieuse, ce terme décrit si parfaitement la recherche de chaque pratiquant qu’il serait dommage de s’en priver ou d’y préférer le plus commercial « Monsieur Plus » de Bahlsen.

Un « plus » qui correspond bien au Pilates

Car ce magis, qui traduit la recherche d’un mieux, d’un d’avantage, s’applique très exactement à la volonté de perfection qui distingue la méthode Pilates (Romana’s Pilates).
Aller toujours un peu plus loin. Pour soi et pas par rapport à une image de la perfection qui nous serait imposée … Pour soi, pour son corps et son esprit. Travailler dans le respect de ses capacités et aptitudes mais en cherchant en permanence à s’améliorer. Pour soi, pas pour les autres…

Joseph Pilates et magis

Joseph Pilates

Encore une fois le parallèle entre la méthode de travail créée par Joseph Pilates et ce terme latin est flagrant.
En effet, « oncle Jo », comme le surnommait Romana Kryzanowska, a cherché toute sa vie à se façonner
un corps athlétique.
Et cette volonté a portée ses fruits.
Enfant maladif, il est devenu un homme sportif en pleine santé et qui pratiquait encore, à plus de 80 ans,
une activité physique régulière.

Ainsi, durant votre cours de Pilates, et avec le magis en tête, vous pourrez chercher à vous dépasser,
à optimiser votre progression mais toujours en respectant votre corps et en prenant soin de vos articulations !

Vous avez aimé? Partagez notre article!
Facebooktwitterpinterestlinkedinmail

Leave your thought