Les muscles profonds : pourquoi et comment les travailler

Durant un cours de Pilates, un bon professeur vous amènera forcément à utiliser votre musculature profonde. Ce travail qualitatif est le postulat de départ et l’essence même du Pilates. Rechercher et identifier ces muscles particuliers est donc la première étape vers une meilleure compréhension et une plus grande maîtrise de votre corps.
Cependant, même si ces muscles sont très importants, ils sont également très difficiles à mobiliser et à travailler.

C’est quoi un muscle profond ?

Les muscles profonds sont les muscles qui sont au contact de vos os et soutiennent votre squelette.
Nous avons généralement du mal à les solliciter volontairement et pourtant, ce sont eux qui nous permettent d’adopter et de conserver une meilleure posture, d’être plus performant, d’avoir moins mal au dos ou d’avoir un port altier…

Travailler sa musculature profonde est donc primordial, comme le souligne Blandine Calais-Germain dans son Anatomie pour le mouvement. Et comme elle le dit si bien dans le tome 2, « de nos jours, quantité de personnes souffrent de mal du dos de plus en plus jeune. Leur musculature profonde est en général déprogrammée. »
Bien souvent, les gens utilisent en effet leur musculature superficielle pour s’étirer et soulager leurs douleurs posturales. Cependant, ces muscles, que l’on utilise sans y réfléchir car ils répondent facilement et rapidement, demandent un grand effort et se fatiguent très vite. Le soulagement obtenu est ainsi de courte durée : les contractures et les douleurs diffuses refont vite leur apparition…

Voilà pourquoi votre professeur de Pilates vous incite, par le biais d’exercices variés, à redécouvrir ces muscles profonds et à renforcer votre corps de façon durable. Il va ainsi vous guider à la découverte de votre centre (le powerhouse pour les initiés), d’où doivent dans l’idéal partir tous les mouvements.

Votre silhouette, musculeuse ou fine ?

Cerise sur le gâteau, si le travail des muscles superficiels donne une silhouette musculeuse, le travail des muscles profonds, lui, renforce le centre, soutient le squelette et allonge le corps.

Vous pouvez travailler votre centre durant toutes vos activités quotidiennes. Et plus vous y parviendrez, plus le résultat se fera sentir et plus votre posture s’améliorera.

Alors pour ceux qui m’ont déjà posé la question, et pour les autres: ce travail n’est pas l’exclusivité du cours.
Très bientôt, je vous proposerai dans un article quelques idées pour travailler votre centre dans vos activités quotidiennes !

Vous avez aimé? Partagez notre article!
Facebooktwitterredditpinterestlinkedinmail

Donnez votre avis